Faire Alliance pour un Nouvel accompagnement à la transition entrepreneuriat durable.

1/ Constats :

– Les Plans sociaux, comme les actions publiques, compteront toujours de nombreuses primes pour se lancer.
Les ex salariés seront poussés à la précipitation entrepreneuriale que les publicités d’acteurs nombreuses rendent encore plus désordonnée.

– l’achat de formations dites entrepreneuriales sur le web (dont CPF) montre leur limites face aux complexités individuelles et la diversité des choix entrepreneuriaux.

– Les réflexions sociétales sur les « structures de coût cachés » (pollution, déforestation, recyclage, etc …) n’abordent pas encore ceux la « malfaçon entrepreneuriale »  (cf Entreprecariat).

– Plus de 500 000 porteurs de projet se trouvent ainsi confrontés aux limites d’un modèle confondant la recherche d’emploi et la création de son activité.

Le besoin d’un accompagnement raisonné est devenu important.

Or, l’INSEE montre l’opportunité de former  plus de « chef d’entreprises »  engagés et bien épaulés pour… moins de créations solo précarisées.

Ni subventions nouvelles, ni réglementations additionnelles (Les pédagogies, les cadres juridiques, les financements, … existent déjà).

Flécher différemment les ex-salariés est une piste que recommandaient en 2012 deux rapports officiels.
D’autres solutions émergent (le contrat d’incubation en entreprise notamment) ou émergeront grâce à vous …

2022, nous engageons une réflexion collective, porteuse de propositions concrètes.

Recevez le projet, signez le ou faites vos propositions.

Faites valoir votre soutien ou … un point de vue nouveau (être contributeur, faire connaître vos offres).

Merci de saisir votre email vous recevrez l’accès au groupe.

    Si vous souhaitez découvrir la sensibilisation gratuite (35 mn) demandez l’accès au module en ligne