L’intelligence entrepreneuriale prend désormais le pas sur la promotion de la création pour produire des richesses, des emplois, de la pérennité et … du lien social nouveau !

Tous les professionnels de l’accompagnement saluent les efforts qui ont été fait depuis 10 ans pour inciter les personnes à entreprendre.
La phase actuelle devient plus pédagogique : les inviter à prendre les bons moyens pour réussir leur projet, le faire durer, développer leurs affaires pour ne pas s’y enchainer, créer du collectif, rompre la solitude … En premier lieu déployer sa posture, savoir choisir les talents utiles, résister aux offres publicitaires et préserver les premières ressources du créateurs pour qu’elle assurent son avenir.

Les 1ères assises du 10 décembre 2018 ont réuni 164 professionnels engagés sur le volet RH de l’accompagnement entrepreneurial (postures, engagements, compétences externes / internes).

Quitter sa culture salariale (même managériale) pour déployer une pleine posture entrepreneuriale nécessite des « éveilleurs de conscience entrepreneuriale », professionnels et résolument ancrés sur une éthique forte.

La FNPAE fut confondatrice avec le CREDIT MUTUEL et  l’INSTITUT NEUROCOGNITIVISME,
Merci à CADRES EN MISSION, BPI FRANCE, BANQUE POPULAIRE, FONDATION TRAVAILLER AUTREMENT, LA REVUE ENTREPRENDRE & INNOVER, H-UP, 60000 REBONDS, SHAREWIZME, RESULTENCE, … de les avoir rejoint.

L’édition 2019 aura pour thème

Ensemble pour développer l’intelligence entrepreneuriale !
3 tables rondes seront proposées :
– L’écosystème salarial peut-il préparer à l’entrepreneuriat ?
– Intelligence entrepreneuriale : quelles postures et compétences ?
– L’écosystème entrepreneurial : rôles et interactions des acteurs
L’intelligence entrepreneuriale est multiple. Condition première de la fertilité des créations, de l’épanouissement au travail et de l’éclosion d’un tissu d’entreprise vivantes et responsables, elle englobe des aspects cognitifs, comportementaux, culturels (…).
Quels sont -ils ? Comment les développer ? Comment s’assurer que cette intelligence vient fertiliser les investissements en faveur de la création d’entreprise ?
La question de l’évolution du salariat sera débattue à l’heure où nombre d’entreprises peinent à recruter les talents  …
Celle de l’interaction que les différentes compétences d’accompagnement sera également débattue pour s’adapter à des formats variés d’entrepreneuriat et des aspirations multiples et complexes des porteurs de projet.

Avec quels partenaires engagés faire de l’entrepreneuriat un moteur de progrès humain, social et économique ?

Inscrivez vous à notre newsletter (mensuelle seulement) pour être informé de ces préparatifs.

Contactez nous pour rejoindre le mouvement