Quelle transparence sur les intervenants des formations et accompagnements ?

A l’approche de son intervention au CESE le 15 avril prochain lors des premières rencontres de l’accompagnement (voir notre article) la FNPAE lance son débat (tout simple celui-là…)

L’accompagnement et la formation constituent les meilleurs moyens pour réussir des transitions de vie.
Or, ce sont bien des professionnels (rémunérés ou non), personnes physiques et non virtuelles, qui assurent l’essentiel du travail (en complément parfois d’e e-learning.

Pourquoi ne savez-vous que très rarement QUI va animer la formation ou nous accompagner ? Seules les petites structures seraient fières de leurs intervenants pour les présenter clairement ? Les grands acteurs nationaux n’auraient pas d’autres choix que la formule idiote « nos formations sont assurées par des professionnels de la formation et expert de leur métier » ((comme si l’inverse serait possible )?

Est si secret ?
Est-ce si inutile ?

Les consommateurs sont avertis du contenu des produits alimentaires « garanti sans phosphate, sans OGM,
sans gluten etc … », les épargnants protégés des risques l’investissement « les résultats d’hier ne
présagent pas des résultats de demain », les acquéreurs immobiliers des « risques de plombs, amiante ou autres thermites »,
les acquéreurs de voiture de « tout défaut technique de sécurité ».
Même les citoyens ont accès au patrimoine et engagements de leurs élus pour savoir qui porte les promesses …

Les indicateurs 21 et 22 du nouveau Référentiel National de Frances Compétences responsabilisent le prestataire sur la détermination, la mobilisation et l’évaluation des compétences des différents intervenants internes et/ou externes, comme « adaptées aux prestations ». Néanmoins la réforme de la formation professionnelle, ne prévoit pas d’informations obligatoires sur le profil (parcours, compétences, références, …) des Personnes qui interviennent  …

Quelle place le formateur ou consultant occupe-t-il/elle dans le processus qualité ?
L’apprenant est certes le premier acteur d’acquisition des connaissances, compétences ou postures,
L’intervenant n’est-il pas le 2ème facteur de succès, bien plus que la beauté de la salle de formation,
la notoriété de l’organisme ou sa visibilité sur les tweet ??

Derrière les beaux programmes et promesses de réussite professionnelle, les labels officiels, est-il utile de savoir qui nous aurons en face de nous pour nous faire « traverser la rive ». Comment le faire ?

Répondez seulement à 2 questions pour savoir choisir des formations et accompagnements …
sans OGM (organismes génialement médiatiques ) …