Un mouvement qui s’accélère

La FNPAE devance depuis 10 ans les besoins relatifs à la transition entrepreneuriale durable

Référentiel du bilan de compétences entrepreneuriales pour aider les exsalariés à bâtir leur projet d’accompagnement et choisir les accompagnants, formateurs, conseils ajustés à leur projet,

– Charte éthique en accompagnement responsable à l’entrepreneuriat,

Assises du Capital Humain Entrepreneurial dédiées au développement du créateur, premier levier de la pérennité de l’entrepreneuriat.

– Le développement des cercles de travail sur l’évolution de nos métiers, la mise en place de certifications professionnelles, la communication,  l’implication des créateurs, la place de la création dans les évolutions du travail et du lien social….

– La refonte de sa gouvernance sur le modèle « libéré » selon l’exemple récent pris par mom21.org.

Notre vision d’origine n’a pas changé : « La promotion de l’accompagnement professionnalisé pour développer postures et compétences authentiquement entrepreneuriales » ce qui passe par de solides pédagogies de transition entrepreneuriale.

  • Renforçons la part (30 %) des créatrices et créateurs qui se forment, aiment se développer professionnellement et personnellement et bien s’entourer
  • Prévenons les risques sociaux, humains, psychologiques .
  • Valorisons le rôle des « passeurs d’avenir » que sont les accompagnants, coachs, mentors et parrains.

Notre Vision

Les bouleversements du travail sont une chance à saisir pour que les créateurs (re)prennent la main sur la mutation des entreprises.
L’ubérisation * s’évite si les créateurs contournent cette forme nouvelle de subordination et deviennent authentiquement créateurs ET investisseurs (en compétences, temps, énergie, argent, lien social, …)

Pour limiter les effets de la destructuration rampante du travail et du lien social, la formation personnelle et professionnelle * des créateurs et l’incitation à s’associer ou coopérer sont les premiers remèdes.
* au delà des traditionnels champs  comptables, juridiques ou bancaires 😉

Au moment où chaque personne quitte le salariat, souvent désarçonné(e), il/elle doit s’appuyer sur des ressources allant au-delà de la maîtrise technique de la création. C’est bien sur des capacités à accompagner le changement et la transformation de vie que les créateurs doivent s’appuyer pour devenir autonomes et responsables.

* transformation du travail par un lien de sous-traitance déséquilibré via le poids excessif du numérique

Nos missions au service de la pérennité entrepreneuriale

– La promotion de l’accompagnement professionnalisé à la transition entrepreneuriale (phase amont à la création effective).
– L’incitation des créateurs à travailler sur leurs  compétences/posture/savoir-être.
– La mise en place de Bilans de Compétences Entrepreneuriales professionnalisés et indépendants.

– L’étude des sources actuelles de la « malfaçon entrepreneuriale » dont les dommages sociaux, économiques et humains sont mal connus